On ne s’en lasse pas !

Dans son bulletin du 04 novembre 2015, l’indigné Elvis Karel Kakou a visiblement utilisé le bazooka pour « arroser » les scélérats et les mendiants qui soutiennent aveuglement le tribaliste putschiste Sassou Nguesso Denis.

Quel massacre, lol !