Le soldat du peupleIls disent qu’il a été assassiné parait-il à 14 heures 30 minutes dans l’enceinte de l’état-major…

En vérité, les véritables criminels du président de la République courent encore, d’ailleurs, ils font encore et toujours le beau dans la ville !

Pourquoi avoir dit : « ba Kongo ba bomi Ngouabi » ? Bande de menteurs, et de tribalistes !!!

Le peuple congolais civilisé va tout faire pour connaître, traquer et dénoncer publiquement ces « papas » criminels…