L’église congolaise protège-t-elle réellement les fils du Pool ?  Seul Dieu a la bonne réponse…

Ce qui est vrai, c’est que le malheur du Congo-Brazzaville, c’est le dictateur Sassou N’guesso Denis.

Moubrakata !