Le Congo-Brazzaville et son armée de branleurs dénommée Forces Aveugles Corrompus (FAC), quel gâchis !
 
Le pays se meurt par la faute d’un mec limité et égocentrique à la fois, un véritable ngaya, personne ne bouge pour dire stop, même pas la communauté internationale…
 
Sassou doit « quitter point barre ».